Christian RECCHIA

Christian RECCHIA

Vers une alimentation raisonnable… et raisonnée [extrait]

Nous sommes ce que nous mangeons à la molécule près : cet axiome constitue les fondations des connaissances en nutrition humaine et constitue les bases de raisonnement pour une société respectueuse d’identité et de culture.

Arrêter la « déstructuration » de notre alimentation
Êtes-vous obsédé par la qualité de votre alimentation ? Six Français sur dix avouent faire attention à leur poids selon une étude Ipsos® datant de 2015. 55 % des femmes interrogées dans ce sondage ont déjà suivi un régime, pour un tiers des hommes. Les chiffres de la balance font loi n’est-ce pas ? Et si nous nous intéressions à votre santé plutôt qu’à votre poids ? D’autant que les mauvaises habitudes ont la vie dure. L’étude d’Ipsos® révèle que près de la moitié des Français interrogés avouent grignoter entre les repas au moins une fois par semaine ; 8 % le font tous les jours sans rien comprendre à la qualité de ce qu’ils consomment.

La déstructuration alimentaire constatée aujourd’hui et la méconnaissance de la science des aliments ont des conséquences désastreuses en termes de santé publique: une personne sur trois est en surpoids aujourd’hui en France. 20 % des enfants de moins de 15 ans sont en surcharge pondérale. Plus de 3 millions de personnes sont diabétiques dans l’Hexagone, 360 millions dans le monde. D’ici 2020, les moins de 40 ans subiront une nette augmentation des risques d’hypertension et d’infarctus. Car oui, mauvaise alimentation et maladies cardiovasculaires sont intimement liées ! Cette indigence provoque un effondrement économique dans toutes les filières agricoles et une absence de reconnaissance des agriculteurs, promoteurs et réalisateurs de produits variés et de qualité. Si nous prônons l’interdiction des régimes, nous souhaitons mettre en valeur une alimentation variée, traditionnelle, régionale, saisonnière, inscrite dans l’histoire. Elle se fonde sur un bassin de vie. Ce sont des producteurs, des commerçants, des industriels, des consommateurs qui partagent un même environnement, un même terroir, une mémoire alimentaire identique, construite au fil du temps. Réapprenons donc à la connaître. […]

N’oubliez pas :

Vous pouvez réagir en laissant un commentaire !